Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 septembre 2011 7 11 /09 /septembre /2011 11:09

Quelques siècles de réflexions pour trouver une solution... et deux temps-trois mouvements pour la découvrir ! Ce matin au réveil la cathédrale qui jouxte ce monument en était même toute renversée.

 

PiseDroite

 

"Tour" est le thème de ce 11 septembre 2011 proposé par Poupinette et sa Communauté des Photographes du Dimanche.

 

Partager cet article
Repost0
11 mai 2011 3 11 /05 /mai /2011 23:12

 

 

"Come le viole", l'air de ce succès des années 70 (primée au festival de San Remo en 1972 et souvenir mélancolique et nostalgique de Papa), je l'avais tout le temps dans ma tête lors de la 2ème semaine de vacances de Pâques. Cette reprise de Gugliano Palma a été notre tube de l'été 2006, dernières vacances familiales en Italie. L'été de cette année-là était le premier que nous passions là-bas avec Papa et mes soeurs, sans Maman...


Et puis le temps a passé. Papa a pris de l'âge. Des trois frères venus travailler et finalement s'installer en France, il est le seul survivant aujourd'hui. A l'aube de ses 80 ans il craignait et se lamentait souvent de ne plus revoir sa famille, ses trois soeurs et les leurs restées en Toscane. "Jamais plus je ne reverrai mon pays".


"Come le viole anche tu ritornerai, la primavera con te riporterai..." ("Comme les violettes toi aussi tu reviendras, le printemps avec toi tu rapporteras..."). Alors j'ai décidé que non. Papa est encore assez valide malgré son âge mais ne peut entreprendre le voyage seul : il fallait que je l'emmène ! Pourquoi attendre l'été ?

 

J'ai réservé un appartement dans un agritourisme proche de ma famille italienne, à la limite de notre région toscane et de l'Ombrie, en pleine campagne non loin des rives du lac de Trasimène. (Nous avons logé à la "Sosta di Annibale" situé sur les flancs de la colline à la crête de pins que vous apercevez ci-dessous).

Vue depuis Cortona

P1140762


"La Sosta di Annibale" (ferme restaurée et composée de 5 appartements indépendants)

P1140838

Les aînés, Alexia et Olivier et leurs compagnons Jean et Oriane étaient avec nous. En vacances eux aussi, ils n'ont pas voulu manquer l'occasion de revenir ou découvrir le pays de nos origines.

P1140928

 

Pendant que les enfants, entre les visites chez les tantes, découvraient Arezzo, Sienne ou Florence ; de notre côté avec Papa nous plongions dans son passé (dont il a gardé une somme phénoménale de souvenirs = j'ai pris quantité de notes !).


Visite incontournable au cimetière où reposent nos ancêtres...

Cimetière de Castiglion Fiorentino (AR)

P1150133

 

Montecchio Vesponi où sont nés mes grands-parents et mes ancêtres...

Sur le chemin des leopoldine, Montecchio à gauche et son château (IXe s.)

Montecchio


Montecchio. Derrière la maison jaune  il y avait autrefois la petite maison familiale où Papa a grandi

P1140995

 

Et puis, juste après Montecchio, la route vers Castiglion Fiorentino dominé par le "Cassero" qui se dessine sur sa colline. Là vivent mes tantes Norma, Bruna et Lidia. Cette image de Castiglion, depuis mon enfance, est toujours un coup au coeur quand je retourne en Italie...

P1150002


Castiglion Fiorentino (été 2006)

CastiglionFiorentino6

 

Prendre le temps et vivre ces moments intensément -avec Papa particulièrement- ont été merveilleux autant pour lui que pour moi, les enfants, la famille italienne. Cette semaine-là nous a réconciliés avec le temps qui passe, l'image que l'on se fait de l'avenir, si souvent négatif, et surtout-surtout fait réaliser que les possibles ne sont jamais à mettre ou remettre aux oubliettes. Je reviendrai. Avec Nicodaime et Nico cette fois-là (mari et fiston n'avaient pu prendre congé pour être avec nous). Mais je reviendrai avec Papa aussi.

Cela faisait bien longtemps qu'il n'avait ce regard si détendu et paisible, en paix avec lui-même... P1140863

"Come le viole anche tu ritornerai, la primavera con te riporterai..."

 


Partager cet article
Repost0
15 août 2010 7 15 /08 /août /2010 16:25

... de Pinocchio sur cet étal ?

P1200171

Gare à vos nez si vous seriez tentés

de mentir pour la réponse !

 

Pour le thème du jour de la communauté des Photographes du Dimanche

Partager cet article
Repost0
15 mars 2009 7 15 /03 /mars /2009 21:45

"Odeur" est le thème de la communauté "Photographe du dimanche" ; quand je pense "odeur" immédiatement l'Italie se présente à mon esprit... en commençant par les odeurs et les saveurs de l'assiette !



 Et je profite de l'occasion pour faire un petit coucou à Gaby et à Jacqueline !

Partager cet article
Repost0
17 avril 2008 4 17 /04 /avril /2008 23:00
Nous sommes toujours en Toscane où je vous emmène à San Gimignano, une cité du Moyen-Age.
D'origine étrusque, ce gros bourg a connu son âge d'or au Moyen-Age jusqu'à la peste noire de 1348. Ses bourgeois commerçants ont fait fortune parce que la ville était bien placée, au carrefours des grandes routes d'alors.
A notre époque, quand on a de l'argent, on achète une villa avec piscine ou une grosse cylindrée. Au XIIIe siècle, les bourgeois de San Gimignano montraient leur richesse en construisant des tours dont il ne reste que 13 sur les 72... Très hautes, elles avaient trois usages. Elles étaient d'abord signes de richesse, servaient d'entrepôts mais aussi de défense. La plus haute d'entre elles est la Torregrossa (nul besoin de traduction !) qui abrite de nos jours le Palazzo Comunale et une pinacothèque.










Partager cet article
Repost0
8 avril 2008 2 08 /04 /avril /2008 20:54
En faisant le tri des photos de notre voyage scolaire, j'ai remarqué que j'avais pris dans les rues quelques clichés de linge suspendu aux fenêtres des habitations. Ces visions me rappellent Castiglion-Fiorentino, ma grand-mère "la nonna", qui lorsqu'elle elle étendait son linge sur son balcon, finissait immanquablement par faire tomber des pinces à linges trois étages plus bas dans la rue. "Je vais les chercher Nonna !" "Non, pas la peine, attends, regarde..." et elle scrutait la voie avant d'interpeller le 1er passant ou une voisine qui, bonne âme, lui faisait parvenir les pinces dans la corbeille descendue sous son nez par un système de poulie.
Ces photos ont été prises à Sienne, San Gimignano, Florence. L'hiver ne jouait pas, comme chez nous, les prolongations sur le printemps...







Partager cet article
Repost0
4 avril 2008 5 04 /04 /avril /2008 00:05

Je vous invite aujourd'hui à poursuivre la visite de Florence en faisant étape par l'illustre "Vieux Pont" : le Pontevecchio. On dit que ce pont a été construit sur l'Arno à l'emplacement d'un ancien pont romain écroulé deux fois au Moyen-Age, tout proche des Offices. Son nom et sa beauté lui ont valu d'être sauvé pendant la guerre lorsque les allemands détruisent tous les autres ponts de la ville. Les maisonnettes sont celles des joailliers et orfèvres au dessus desquelles court le corridor de Vasari, un couloir d'un kilomètre qui permettait aux Medicis de se déplacer en toute intimité du Palazzo Vecchio au Palazzo Pitti. Les odeurs du marché aux viandes sur le Pontevecchio étant un désagrément pour tout ces grands-ducs, les orfèvres ont été appelés pour ouvrir leur boutique en 1593. Les halles puantes sont ainsi passées aux quartiers chics...

On y va ? Démarrons la découverte au départ de la piazzale de la Galerie des Offices, près de la statue de la Rose des vents (derrière elle se dessinent les maisons de 'l'Oltrarno', sur la rive opposée).


Sur notre rive, le 'Lungarno', depuis le Pontevecchio en nous retournant nous voyons  la galerie piétonne le long du fleuve qui mène vers les Offices (bâtiment aux arches et arcades grises)

Et le voilà enfin...

Un détail des 'sporti', les arrières-boutiques qui permettent de dépasser les limites du pont

Sur le Pontevecchio, les boutiques des joailliers de part et d'autre et le quartier de la rive en face

Une demeure aux balcons fleuris

Une des nombreuses boutiques dont les fenêtres intérieures donnent vue sur le fleuve

Détail de volets de fermeture pour certains très ouvragés


Partager cet article
Repost0
27 mars 2008 4 27 /03 /mars /2008 23:49
Continuons notre découverte de Florence. En arrivant à la Piazza della Signoria et au Palazzo Vecchio, un véritable musée à ciel ouvert s'offre aux regards : des statues de personnages de la mythologie gréco-latine immenses et captivantes...
StatuesPiazzaSignoria.jpg

David (Michelange). L'original est conservé à la Galerie de l'Académie*. La détermination exprimée par le visage de David a fait que celui-ci est devenu le symbole de la détermination de la ville de Florence à l'époque de sa lutte contre ses puissants ennemis.
DavidMichelange.jpg

Face à lui, Hercule (Baccio Bandinelli) tient par les cheveux Cacus, le voleur de ses boeufs, avant de le tuer à coup de massue.
HerculeCacusBaccioBandinelli.jpg

Quelques mètres plus loin, sous la Loggia des Lanzi, Persée (Benvenuto Cellini) brandit la tête de Méduse qu'il offrira au roi Polydecte en guise de cadeau de mariage.
Pers-eT-teM-duseCellini.jpg

Ce Romain (Jean Bologne) a du mal à maîtriser un adversaire remuant mais bien fragile. C'est que le combat est d'importance : les Sabines faisaient partie du plan de repopulation de la ville de Rome !
Enl-vementSabinesJeanBologne.jpg

Le viol de Polyxène (Pio Fedi). Cette statue a la particularité d'être l'unique sculpture moderne (1866) qui figure sous la loggia.
RaptPolyx-nePioFedi.jpg
* Merci Azalaïs !
Partager cet article
Repost0
25 mars 2008 2 25 /03 /mars /2008 08:49
Je crois bien que c'est ce que j'ai de suite remarqué :
la diversité des moyens de transport !


P3130983.JPG

 

P3130895.JPG

 

P3131069.JPG


P3131064.JPG


P3141212.JPG

P3130984.JPG

 

P3141345.JPG


 


 

 

Partager cet article
Repost0