Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 janvier 2008 1 21 /01 /janvier /2008 09:30
 
Aujourd'hui je vous propose un apéritif typiquement régional.
Très simple, mais tellement convivial !

Bretzels... sticksis...
undefined
Accompagnés d'une bonne p'tite pils tout juste fraîche parce que...
PubPilsStorky.JPG
... "Durscht esh schlemmer als Heimweh"
La soif est pire que le mal du pays
AfficheStorky.JPG
N.B. Roland Perret, qui a signé cette pub, est déjà évoqué dans ce blog dans les articles  La Nalsace et  La fresque du boulanger. Je constate avec plaisir que l'on fait de plus en plus appel à son talent. Dorénavant, je serai encore plus attentive...



Partager cet article
Repost0
15 janvier 2008 2 15 /01 /janvier /2008 21:37
Je découvre tous les jours. Voilà qu'avant-hier Laglésine, dans un com', m'annonce qu'elle m'a taggée. Ah ben tiens, mais késako qu'ce truc ? Un petit tour chez elle et ok, c'est bon : j'ai compris. Ouf ! Cela ne fait pas mal. Je dois donc, si j'accepte, dévoiler 7 points de ma personnalité. Du coup, dès cette intro, vous avez d'ores et déjà compris que je m'y mets et une 1ère révélation se pointe déjà :

1. Je suis souvent un peu "neuneu". A côté de la plaque.
Un exemple : les paroles de chansons.
A l'époque de la chanson "Pass the dutchie",
(Musical Youth ça vous dit quelque chose ? C'est bon, je sais, ce n'est pas tout récent !)
longtemps j'ai cru que les gamins chantaient une phrase en français dans le texte.
Ainsi "It a go done" était transformé en "y t'abandonne... Jeannot !"
"Les cadors" de Souchon devenaient "Les Calors" ("mais pourquoi associe-t'il une marque d'électroménager à des revolvers ou des prisons ?")...
"Les roses blanches de l'Athénée" = "les roses blanches de la télé"
"Life" = "Knife"...
J'ai arrêté le chant. Maintenant : je siffle à tue-tête et coeur joie !

2. Peut-être ce "décalage" est-il lié au fait que je suis une gauchère contrariée ?
Ma main gauche s'en souvient. Cette "atrocité" ou "malédiction" (selon mon père) a valu l'intrusion du martinet dans la maison. Le temps de l'apprentissage de l'écriture a été un calvaire : "Prends la jolie main !" "Pas de gauchers dans la famille !"
Depuis ce temps, j'ai gardé des "séquelles" : au moment de passer à table, j'intervertis la place du couteau. Je suis incapable d'utiliser avec la main droite les
couteaux, couteaux-pelles à poissons, ciseaux traditionnels, outils ou instruments :
ils me tombent quasiment de la main. Tous les gestes qui demandent de la force, de l'adresse ou de la précision sont accomplis avec la main gauche.

Autre exemple de précision
CIMG1566.JPGQuand je vous dis que ma main droite est gauche !

Cette contrariété m'a laissé une particularité : je peux écrire sans aucune difficulté en écriture miroir (vous savez l'écriture de odranoéL ad icniV).
Cela ne me sert à rien, sûr.
Sauf à m'amuser ou intriguer les miens lorsqu'ils essayent de lire ma liste de courses...

3. L'écriture justement.
J'ai toujours aimé écrire et rêve de rédiger un livre dans l'avenir
.
Chaque été je m'entraîne. Lors de nos vacances, j'écris chaque jour nos aventures familiales dans les lieux où nous nous trouvons. Dans ces cahiers que je choisis soigneusement avant chaque départ, j'écris, je colle, je dessine...

4. Les livres. La lecture. Je suis bibliophile-phage.
Au pied de notre lit (je dors au côté gauche...!), la pile de livres (Werber "L'encyclopédie du savoir relatif et absolu", "les Météores" de Tournier, "Langages des signes-l'écriture et son double" de Georges Jean" + "Magicologie-le livre des secrets de Merlin" (Nico veut ab-so-lu-ment que je le lise)...
resize.php.jpg
... et de revues "Sciences humaines",
"Ca m'intéresse", les "Sciences et vie-juniors" de Nico (encore lui !),
"Ma maison-Créamania" ou autres "Selection du Reader's Digest")
s'amoncellent tant que bientôt le tas aura atteint le niveau de la table de chevet...
Ah tiens : un projet à ce sujet. Ajouter une pièce à la maison dans laquelle la tapisserie sera remplacée par des murs de livres.

5. Atteindre le niveau. Monter plus haut que ma plaine d'Alsace.
J'aime la montagne, la voir, la sentir, y être et marcher.
Je suis fan de nos Vosges qui me conviennent bien.
P1070564.JPGJe garde toutefois un souvenir fabuleux d'une randonnée de 5 jours dans le Mercantour, la vallée de la Roya, Saorge, Tende (06).
Des Pyrénées également.
P1040423.JPGUne année sabbatique et faire le Camino avec Nicodème ?
Nous y pensons sérieusement...

6. Mer ou montagne ? Je suis verseau.
verseau.jpgEt je ne suis pourtant absolument pas attirée par le fait de me mettre à l'eau.
Lors de nos vacances au bord de l'eau (que j'apprécie pourtant), je ne m'immerge jamais (rarement même dans une baignoire : je préfère 1000 fois la douche !).
Tout juste les pieds quand même. Une entorse pourtant il y a quelques années.
C'était en Italie, au bord du lac Trasimène. Toutes les conditions étaient réunies : canicule, eau chaude comme de la pisse d'âne, un coin tranquille. Ce jour-là, les enfants ont découvert à leur grande surprise que je savais nager...
Par rapport à mon signe zodiacal encore. Je suis l'aînée de deux soeurs.
La plus jeune a été un jour mon plus beau cadeau d'anniversaire :
elle est née le même jour que moi.
La cadette, pour ne pas être en reste, a trouvé le moyen de nous rejoindre et de boucler ainsi la boucle "soeurale" : elle a prénommé sa fille "Agathe"...

7. Je souffre d'une maladie orpheline : le syndrôme de Nouf-Nouf.
loup-bois.gif
Nouf-Nouf oui : le 2ème petit cochon de l'histoire.
Celui qui a construit sa maison en bois.
Nous habitons une maison à ossature-bois. Depuis la fameuse tempête de 1999, j'ai une peur panique des tempêtes ou forts coups de vent...
... et la hantise que notre maison s'envole sous le souffle dévatateur du vent-loup.

 
Maintenant que je me suis (légèrement) dévoilée,
qui vais-je bien pouvoir tagger à mon tour... ?

Hum... Je pense à Mary-angeldream...
          Bric.à.brac
     Vercorin
       Azalaïs...
       Milaure...
                      Le Saviez-vous ?... 





Partager cet article
Repost0
11 janvier 2008 5 11 /01 /janvier /2008 22:44
LiseronRoses.JPG
Dans le langage des fleurs, le liseron est symbole d'importunité ;
lorsqu'il est bleu il signifie : "J'attendrai des jours meilleurs".

La rose, c'est bien connu, symbolise l'amour.
Rouge elle représente l'amour ardent et signe de beauté.


Un liseron-bleu... des roses-rouges... une barrière... un pré...
Un peu comme notre vie quotidienne et nos sentiments humains,
au fond si communs.

Quand la nature nous apprend à nous regarder :
vu ainsi, n'est-ce pas plus beau ?




Partager cet article
Repost0
9 janvier 2008 3 09 /01 /janvier /2008 20:33
etang2.JPG
De retour vers la maison en fin d'après-midi,
j'ai eu envie de prendre la route des étangs.
En jetant un coup d'oeil sur la surface de l'eau, j'ai aperçu un grand cormoran. Intriguée, je suis sortie de la voiture pour m'approcher afin de mieux l'observer.
Hélas, malgré mes efforts de discrétion, il s'est de suite envolé.
En espérant qu'il revienne, je suis restée là un moment.
En vain j'ai attendu.
Le cormoran s'était bel et bien enfui : je ne l'ai pas revu.
Tant pis, pas de regret. Peut-être un autre jour... ?

Il faisait bon et encore doux en cette fin de journée.
Au loin, le vol d'un autre "oiseau" laissait sa trace dans le ciel...

 




Partager cet article
Repost0
7 janvier 2008 1 07 /01 /janvier /2008 23:30
Recroquevill---copie-1.JPG                                                                                                                                               Breisach (D)
Comme le cancre de Prévert, je dis "non" avec la tête mais dit "oui" avec le coeur. En plein soleil.

"Non" ce n'est pas possible : ces quelques jours de vacances sont déjà du passé... "Oui" c'était revigorant toute cette agitation bien vivante dans la maison avec la présence de nos enfants.
"Non" je ne me sens pas prête pour repartir... "Oui" je sais que je fais un boulot que j'aime et qu'on m'attend.
"Non" je ne veux ni voir ni entendre... "Oui" je ne suis pourtant ni sourde ni aveugle et j'ai mon mot à dire.
"Non"..... "Oui".....

Allez hop, il est temps, je me (re)lève, et "sur le tableau (pas) si noir de malheur, je dessine le visage du bonheur".
Affaire à suivre. A faire et suivre...

Partager cet article
Repost0
2 janvier 2008 3 02 /01 /janvier /2008 17:12
J'attendais cette fin d'année avec impatience. J'avais lu ou vu, il y a quelques années, un article sur la St-Sylvestre dans la rue à Montbéliard qui m'avait fait rêver : "ça je voudrais le voir et le vivre un jour". Nicodème n'a pas été long à convaincre, pour ce genre d'idée d'escapade : il est toujours partant. Après quelques tentatives de réservation auprès de l'office de tourisme de la ville 15 jours auparavant : tout était déjà complet !  Qu'à cela ne tienne, après tout, il n'y a qu'une heure et quart de route , à peine plus que le trajet qui nous amène à Strasbourg : nous verrions bien sur place.
A notre grande surprise, une heure avant le départ, notre ado nous a fait fond bond. "Pas envie de m'les cailler dans la rue ! Je préfère aller chez Papy-Mamy." Cela a été la seule déconvenue de la soirée. Ah ces enfants qui nous réservent parfois des surprises de derrière les fagots ! Après nos deux aînés, je croyais être sortie de ces sautes d'humeur et attitudes déconcertantes : mais j'ai contenu mon désarroi et ma colère. De toute façon, après de courts pourparlers, Nicodème n'a pas insisté pour qu'il vienne malgré tout.
La perspective de nous retrouver juste tous les deux en "n'amoureux" n'était pas désagréable elle...

Nous sommes arrivés dans la cité des Princes à 20h45. Du stade Bonal, dans la foulée, nous sommes montés dans une navette qui nous a dirigés, à 10mn de là, au pied du château des Wurtemberg. 
Dès la 1ère vision nous étions conquis par l'éclairage sublime et les percus incroyables des "Commandos Percu" disposées sur une scène au pied de l'édifice.
La fin de l'an 2007 s'annonçait bien... !
P1130051.JPGTrès rapidement, le flot humain gonflait. Tous les quartiers de la ville (que nous découvrions avec bonheur pour la 1ère fois) s'animaient les uns après les autres...

Glissendo.JPG"Glissendo" fascinant et glissant...

P1130078.JPGLes façades de la Place St-Martin sous les projos de "Kolectif Alambik"

P1130083.JPGDans une artère illuminée, le groupe "Imperial Kikiristan" : à revoir et réentendre !

P1130115.JPGLa folie tonitruante et mégalo de la "Cie Hana.bi" et de son "Kamtchka"

P1130133.JPGP1130148.JPGLouxor et son "0-10-C" mécanique et abyssale incroyable, démesurée.
(Le must de la soirée pour Nicodème hypnotisé par l'immense chenille articulée...)

P1130157.JPGLa "Cie des quidams" et son "Rêve d'Herbert" majestueux et indéfinissable.
(Mon must à moi...)

P1130166.JPGEt puis ce personnage étrange, à la voix aérienne et troublante.

Pris par le froid, nous avons cherché à nous réchauffer, mais tout était bondé. Heureusement, le portier sympa du pub O'Brian (je peux bien le nommer et lui faire de la pub pour nous avoir laissés entrer !) nous a ouvert : "Venez, entrez, il fait chaud à l'intérieur". Des ambiances telles que nous les aimons... Pas de musique irlandaise en fond mais Amy Winhouse et du rockabilly. C'est avec une Beamish que nous avons pris congé de 2007 et avec une coupe de champ' que nous avons entamé 2008.

Dernière déambulation dans la ville que nous nous sommes promis de redécouvrir bientôt avant le retour en Alsace. Dans la navette, oh surprise, Nicodème a reconnu Mustapha, accompagné de sa femme, un ancien collègue perdu de vue depuis une dizaine d'année ! Ils étaient à 1m de nous !
Je dois dire qu'avant de partir, je me demandais qui nous rencontrerions ce soir-là...

undefinedundefined









Pour finir, je ne peux terminer cet article sans déroger à la
coutume. Alors...
A vous tous...

Bonne et Belle Année 2008 !















Avec un souhait pour chacun-chacune :
Gardez les yeux ouverts sur tout ce qui sera beau dans votre quotidien
et engrangez, engrangez...
pour pallier les temps inévitables où le gris dominera
votre journée !






Partager cet article
Repost0
29 décembre 2007 6 29 /12 /décembre /2007 21:12
 
31 décembre 2007 : je me réjouis. J'ai hâte...
BelfortKiosqueHotelVille.JPGDepuis la nuit du "Grand Soir" passée à Belfort (qui démarrait l'année 2007 avec faste pour marquer l'anniversaire de son statut de ville libre depuis 700 ans), nous nous sommes promis que dorénavant, nous essayerons de faire le "rutsch" vers l'an neuf de manière originale et inhabituelle.
Je dois avouer que rien que l'idée de ne pas rester assis, même autour d'une bonne table, à attendre les 12 coups suivis de batailles de cotillons, d'ensevelissement sous les serpentins qui tremperont ensuite dans les coupes de crémant ne me déplaît absolument pas... Tant pis pour le bisou sous le gui, nous le ferons le 1er janvier sous notre toit !
Cette année encore, nous irons donc ailleurs, dans la rue, avec plein de monde autour de nous pour fêter le passage vers 2008.
Départ lundi en fin d'après-midi direction... la "Cité Rêvée".

Vivement le chaos sublime à ........... !
logo-cite-revee.jpgundefined



Partager cet article
Repost0
27 décembre 2007 4 27 /12 /décembre /2007 19:35

undefined
Noël 2007, un souvenir, déjà, de lumière chaude et douce comme un sucre d'orge...

... Parfumé de petits et grands bonheurs
Fondant comme nos regards croisés
Coulant comme nos larmes de nostalgie et de joie
Odorant des milles effluves de nos maisons
Craquant comme la vision des enfants devant leurs cadeaux
Coloré de rires et de moments joyeux
Etincelant dans son emballage comme la nature givrée à l'extérieur...

 Ce fut mon Noël. J'ai aimé son goût sucré et doucereux cette année.
Mhmm... que ce fut bon...




Partager cet article
Repost0
21 décembre 2007 5 21 /12 /décembre /2007 21:29
A l'entrée du village, déco et illuminations 'soft'
undefinedIl y a une dizaine de jours, Marc rédigeait un très bel article sur une 'maison des lumières' du côté du vignoble. Il m'avait devancée dans l'idée...
C'est que par chez moi aussi, dans le quartier, il y a une "maison des lumières" qui vaut le détour.
Je ne peux résister aujourd'hui de vous faire découvrir LA maison de mon village rebaptisée (affectueusement) en cette période "Las Vogelgrunas".
Vous comprendrez pourquoi...

J'ajoute que depuis la St-Nicolas, il y a tous les soirs du monde qui admire, s'extasie, s'étonne et joue du déclencheur devant "l'attraction". Parfois, les visiteurs ont l'honneur d'être guidés par le concepteur qui a même droit, ô consécration, à un article dans la presse locale. Certains viennent d'Allemagne, de tout le département, voire au-delà pour s'émerveiller... ou trouver des idées ?
Un détail : la grande majorité n'est plus en âge de croire au père Noël depuis bien longtemps. Ce n'est pas une raison, me direz-vous, d'avoir perdu pour autant son âme d'enfant... Moi-même j'ai pris le temps de m'arrêter un soir !


 

Partager cet article
Repost0
20 décembre 2007 4 20 /12 /décembre /2007 22:27
"Du matin au soir, en chaque heure, le petit bonhomme soleil te fait du bien." (version Marie et Sylvia)
ou bien :
"Du matin au soir, à chaque instant, le soleil des hommes t'instruit"
(version PapyMamylou)

Traduction du texte allemand gravé sur un cadran solaire original observé dans une rue de la ville de Breisach am Rhein (Vieux-Brisach)

Cette devise me plaît bien.
Nous sommes nombreux, ces jours derniers, à aimer profiter, malgré le froid,
de la clarté de nos journées ensoleillées.

En ce temps où le solstice d'hiver approche, je me dis qu'outre notre astre je bénéficie tous les jours de "petits bonhommes-soleil" qui font du bien dans ma vie :
La présence lumineuse de mes proches...
Des regards, paroles ou des gestes qui réchauffent...

Un souvenir chaleureux...
Des rencontres qui illuminent un instant...
Des projets qui me font souvent brûler d'enthousiasme...
... ...

undefined
Alors ce soir "un petit bonhomme-soleil" sera un voeu que j'adresse et que je souhaite à chacune et chacun d'entre vous...


* Merci Marie, PapyMamylou  pour votre aide à la traduction...
Partager cet article
Repost0